Devenir propriétaire d’un bateau : quels frais prévoir ?

Vous avez récemment passé du temps sur le bateau d’un ami ou un week-end sur un bateau en location ? Vous avez peut-être pris la décision d’acquérir votre propre bateau. Mais quel type de bateau devriez-vous acheter ? Quel usage en ferez-vous ? Quel est le meilleur choix pour vous ? Et bien sûr, quel va en être le coût global ?

Avant d’acheter votre bateau ou voilier, vous devez tenir compte des coûts d’achat initiaux, mais pas seulement. Une fois que vous aurez identifié la raison pour laquelle vous souhaitez faire l’acquisition d’un bateau, calculer combien vous voulez dépenser est la prochaine étape. Quelle somme allez-vous devoir allouer à votre bateau ? Voici quelques dépenses à prendre en compte lors de l’achat en complément du prix du bateau.

Devenir propriétaire d'un bateau : quels frais prévoir ?

Remorque et transport

Vous aurez très certainement besoin d’une remorque pour le transport et le stockage de votre bateau. Cela pourrait augmenter de manière significative le prix d’achat de votre embarcation. Quelques fois, elle peut être incluse dans l’achat. C’est une pratique courante chez les concessionnaires, dans les salons nautiques et surtout lors des ventes saisonnières. La remorque peut être un argument de vente pour le concessionnaire, elle est donc souvent incluse.

Assurance du bateau

Vous aurez besoin au moins d’une assurance responsabilité civile et d’une assurance dommages, surtout s’il s’agit d’un bateau récent. Les banques exigent souvent une couverture complète pour un achat financé. En cas d’accident ou de vol, votre bateau est couvert à 100% !

Options de stockage

Vous allez peut-être avoir besoin d’une bâche, d’un carport, ou peut-être même envisager de louer un entrepôt intérieur si vous ne pouvez pas garder votre bateau à la maison. L’entreposage hivernal dans les régions où le climat est plus froid, implique généralement la préparation de l’hivernage pour le moteur et le bateau, ainsi qu’une couverture étanche. En effet, la neige, la pluie et les vents d’hiver sont susceptibles d’endommager votre embarcation.

Équipements et accessoires

L’équipement de sécurité (comme les gilets de sauvetage, les pagaies, les klaxons, les fusées éclairantes, les talkies-walkies, etc.) doit toujours être budgété lors de l’achat d’un bateau. Pour les accessoires supplémentaires, pas besoin d’acheter tout ce dont vous pensez avoir besoin en même temps.

Chaque automne, vous pouvez faire l’acquisition d’un nouvel accessoire ou améliorer le confort de votre bateau avec des accessoires comme une radio, de l’éclairage, des équipements de remorquage, un GPS marine, etc. Des sites comme nauticom.fr proposent gratuitement des guides d’achat, pour vous aiguiller dans l’acquisition de vos accessoires et pièces détachées au meilleur prix.

Coûts annuels et entretien

Comme pour une voiture, l’achat d’un bateau entraîne également des frais d’entretien annuels qui peuvent varier selon le type de bateau, sa fréquence d’utilisation, son utilisation en eau douce ou en eau salée et le fait qu’il soit neuf ou usagé.

Un nouveau bateau coûtera moins cher à entretenir qu’un bateau d’occasion, du moins pendant les premières années. Dans le cas des voitures, il y a le nettoyage, les vidanges d’huile, l’entretien des pneus et des freins, le nettoyage, peut-être le remplacement de la batterie, etc. Avec un bateau, vous avez les mêmes coûts d’entretien du moteur et de nettoyage, mais vous devez ajouter l’entretien de la coque, l’entreposage, l’hivernage (lorsque vous n’utilisez pas le bateau toute l’année), la mise en route au printemps et le lancement.

Les coûts de ces services peuvent varier considérablement, certains des facteurs déterminants seront la taille du bateau et du moteur, la région, l’eau douce ou salée et le type d’entreposage (à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment, couvert, en rack, etc.). De même, les coûts augmentent avec la taille du bateau et du moteur. Par exemple, le coût de l’entretien et de l’hivernage d’un moteur hors-bord à quatre-temps de 150 chevaux pourra s’élever à 250 euros environ, plus 250 euros pour le nettoyage et l’hivernage du bateau.

Coût de stockage

Pour l’entreposage à l’extérieur, les bateaux sont généralement emballés sous film rétractable pour un coût d’environ de 200 à 300 euros, pour couvrir et préparer l’hiver. Le stockage à sec en rack intérieur coûte plus cher, car le bateau est à l’intérieur et mieux protégé des intempéries. Il faut compter environ 30 euros par mètre pour l’entreposage à l’intérieur.

Les coûts d’entreposage en cours de saison varient selon la région et les voies navigables, mais en règle générale, le coût d’un emplacement à quai peut varier de 1 000 euros à plus de 5 000 euros par saison. L’entreposage à sec en rack intérieur coûte plus cher, généralement une fois et demie plus cher que l’entreposage à quai dans l’eau.

Frais de port de plaisance

Si vous faîtes garder votre bateau dans une marina, vous devrez payer des frais mensuels pour ces mois d’entreposage ; les frais varieront en fonction de l’entreposage intérieur ou extérieur, de la fréquence d’utilisation du bateau et du fait que la marina inclut ou non les frais de nettoyage et d’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *