La sardine en conserve Bretonne s’exporte !

Qui aurait cru qu’en montant sa petite conserverie artisanale en 1877 qu’ Alphonse Canoville fera connaitre sa petite boite jaune et la Bretagne aux quatre coins du monde ?  C’est donc à la fin du 19ème siècle que la première conserverie Capitaine Cook est née du savoir faire français de l’appertisation qui a déclenché l’essor de la conserve dans le monde entier.

Initialement  réservée aux marins et aux populations pauvres, la conserve de sardine a permis dans une certaine mesure d’industrialisation de la pêche Bretonne si bien qu’elle est maintenant fortement ancrée dans le paysage maritime de la région. Sa consommation s’est peu à peu généralisée à toutes les couches de la population qui, en temps de crise, ont toujours affectionné ces petites boites souvent peu onéreuses.

Fort d’un savoir faire centenaire, la conserverie Capitaine Cook propose donc depuis des années ses petites boites jaunes, donc la fabrication comporte toujours une partie artisanale, les sardines sont toujours sélectionnées et transformées à la main. L’arrivée de nouveaux ingrédients & nouvelles recettes a permis à l’entreprise de développer de nouvelles gammes de produits, proposant dorénavant des filets de maquereaux , rillettes de saumon et autres produits de la mer.

La conserve de sardine, célèbre petite boite jaune reste le fer de lance de la marque et son principal axe de communication tellement son image est désormais ancrée dans le patrimoine culinaire breton, national et international !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *